Le projet, l’objectif

Il s’agit principalement de promouvoir une collaboration interculturelle dans le cadre du handicap.

Ideé 1

Nous envoyons chaque année une équipe d’une dizaine de volontaires français âgés de 20 à 60 ans

Ideé 2

Soutenir la population massaï et l’accompagner dans la considération et dans la prise en charge des personnes en situation de handicap ainsi que plus généralement dans le développement de leur communauté.

Ideé 3

Soutenir et accompagner les personnes (investigation, sensibilisation, formation) afin qu’elles prennent plus largement la responsabilité de leur avenir et de leur communauté.

Ideé 4

Notre but est de devenir inutile (Jean-Pascal LOMBART, initiateur du projet Mission Tanzanie).

2015

6 Personnes ont participé au projet

2016

9 Personnes ont participé au projet

2017

11 Personnes ont participé au projet

2018

9 Personnes ont participé au projet

LA DEMARCHE

Le projet Mission Tanzanie inclut le court, le moyen et le long terme. Il se résume parfaitement par le mot anglais «empowerment» (mettre en capacité), qui peut se traduire par le fait de soutenir et accompagner les personnes (investigation, sensibilisation, formation) afin qu’elles prennent plus largement la responsabilité de leur avenir et de leur communauté.   « Notre but est de devenir inutile » (Jean-Pascal LOMBART, initiateur du projet Mission Tanzanie)..

+ nos actions en Tanzanie sont préparées à l’avance par une correspondance avec les partenaires locaux qui vont nous recevoir, par une étude des documents disponibles relatifs à l’éducation, la santé, l’agriculture et par des travaux de groupe pour concrétiser le projet de l’année
+ avant la fin du séjour, après réflexion en équipe, nous revenons vers les personnes qui auront pu nous apporter des orientations concernant une future collaboration. Avec elles et avec les représentants des communautés, nous dégageons des axes pour la collaboration et nous nous efforcerons de définir le plus précisément possible le projet à mettre en œuvre et la contribution de l’équipe de volontaires qui succédera à la nôtre
+ de retour en France nous établissons un bilan personnel, fournissons un témoignage et présentons les résultats de notre démarche à nos partenaires lors d’une soirée de retour

Notre projet s’engage dans la durée. La constitution d’un groupe de soutien par les anciens volontaires et les partenaires tanzaniens, qui vient aider et préparer la nouvelle équipe de volontaires est pour nous primordiale, afin que cette démarche puisse porter ses fruits sur le long terme.

Le champ d’action

Les objectifs du développement durable de l’ONU soulignent l’importance de l’implication des communautés locales dans les projets de développement et la Tanzanie est un des pays concernés par ces objectifs. La Tanzanie est confrontée à une pauvreté élevée, 80% de la population vit avec moins de 2 USD par jour, soit moins de 1 euro 60 selon France Diplomatie.
Nous œuvrons dans le Nord du pays dans les régions d’Arusha, du Kilimandjaro et plus précisément pour la communauté massaï, car la Congrégation du Saint Esprit, dont vient l’initiateur du projet, est présente dans le pays depuis 1865. Engagée notamment dans l’éducation et la santé des communautés, elle représente aujourd’hui une instance régulatrice et fédératrice au niveau local. Jean-Pascal LOMBART, initiateur du projet et qui l’a mené quatre ans en France, y a d’ailleurs établi depuis les années 90, dans la cadre de son travail de missionnaire, un solide réseau de personnes actives et de confiance parmi les habitants.
Nous nous concentrons surtout sur les enfants protégés par la Convention Internationale des droits de l’enfant, signée et ratifiée par la Tanzanie engagée selon son article 23 à ce que « les enfants mentalement ou physiquement handicapés puissent mener une vie pleine et décente, dans des conditions qui garantissent leur dignité, favorisent leur autonomie et facilitent leur participation active à la vie de la collectivité ». Notre priorité concerne donc leur situation de handicap car c’est une situation très peu abordée dans cette région du monde voir même mal acceptée par la communauté massaï.

Notre équipe 2019

kinesitherapeutes0%
Infirmiers0%
Educateurs / Formateurs0%
Médecins0%
Sages-femmes0%
Ecole de commerce0%
Professeur des écoles0%

Venez nous rejoindre

Le séjour 2019, cinquième séjour Mission Tanzanie, est prévu du 25 juillet au 14 août, et la préparation en quatre week-ends aura lieu les 1er et 2 décembre, les 9 et 10 février, les 9 et 10 mars, les 11 et 12 mai

OÙ ?

Au sein de la Congrégation des missionnaires du Saint Esprit, les Spiritains; 30 rue Lhomond 75005 Paris.

QUAND ?

la préparation en quatre week-ends aura lieu les 1er et 2 décembre, les 9 et 10 février, les 9 et 10 mars, les 11 et 12 mai.

COMMENT ?

Via notre formulaire de contact ou par mail.

Nos dernières actions menées

gsf

GSF

Propreté et Services associés de Nice et de Pierrelatte

rotary orange club

Rotary Orange Club

immaculee conception

École Immaculée Conception de Cambrai

Organisation de pique-nique partage et goûters récré tartine (les enfants paient pour avoir une tartine comme symbole de leur engagement)

Soutien aux enfants tanzaniens
en situation de handicap

Votre don nous permettra de nous rendre dans les régions d’Arusha et du Kilimandjaro
pour y réaliser nos objectifs et de répondre aux besoins de la population..

Retrouvez notre chaîne Youtube
Mission Tanzanie